PC & Périphériques

46 millions de personnes ont quitté Firefox depuis 2018


En lettre : Firefox a longtemps été considéré comme l’une des meilleures alternatives au navigateur le plus populaire au monde, Chrome, en particulier parmi les fans de Linux. Il est donc un peu surprenant d’apprendre que le produit de Mozilla a perdu pas mal d’utilisateurs au cours des trois dernières années – 46 millions, pour être précis.

Ce chiffre vient de Firefoxest propre Rapport de données publiques et est mis en évidence dans un fil Reddit par toi / nixcraft (passant par c’est fou). Il révèle que le navigateur comptait 244 millions d’utilisateurs mensuels actifs à la fin de 2018, mais au deuxième trimestre de 2021, le nombre d’utilisateurs était tombé à 198 millions.

2021 08 06 image

Selon Compteur de statistiques, Firefox détient actuellement une part de 3,45% du marché des navigateurs pour ordinateurs de bureau, mobiles et tablettes, derrière Safari (18,65%) et le numéro un de longue date, Chrome (65,18%). C’est juste au-dessus d’Edge, qui détient une part de 3,41%.

2021 08 06 image 2

La part de marché de Firefox n’a pas toujours été à un chiffre. Fin 2009, sept ans après son lancement, alors qu’Internet Explorer était encore roi et Chrome à ses balbutiements, Mozilla détenait une part de marché de près de 32 %, tandis qu’IE en détenait environ 56 %. Mais la part de Firefox avait diminué de moitié à la mi-2013 alors que Chrome commençait son ascension vers le sommet.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles Firefox a fait une hémorragie d’utilisateurs ces derniers temps. Les rivaux Chrome, Edge et Safari sont les navigateurs par défaut sur les appareils Android, Windows et Apple, respectivement. Et les entreprises derrière elles sont souvent agressives dans leurs tentatives d’attirer les utilisateurs : l’année dernière, le Chrome Web Store a brièvement a prévenu ceux utilisant Edge sur les risques de sécurité potentiels, suggérant qu’ils changent de navigateur. Microsoft s’est également rendu coupable de tactiques similaires.

Un autre facteur à l’origine de la chute de Firefox est probablement les propres erreurs du navigateur, telles que le manque de mises à jour importantes des performances et les révisions majeures qui ont éloigné certains utilisateurs.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *