Apple News

IDC : les dépenses en logiciels de collaboration semblent solides, même si les bureaux s’apprêtent à rouvrir


Les dépenses en logiciels de collaboration ont explosé pendant la pandémie de Covid-19 alors que le travail à distance est devenu la norme pour de nombreuses entreprises, et les investissements devraient rester élevés même lorsque les bureaux commencent à rouvrir.

Les dépenses mondiales en logiciels de collaboration ont atteint 22,6 milliards de dollars en 2020, selon un rapport d’IDC, soit une augmentation de 32,9% par rapport à 2019. Il s’agit de la quatrième année consécutive de croissance à deux chiffres en glissement annuel, selon IDC.

Les cinq plus grands fournisseurs de logiciels de collaboration en termes de chiffre d’affaires – Microsoft, Google, Zoom, Cisco et Slack – représentaient 64,2 % du marché, en hausse de 4 % par rapport à l’année précédente. Les 20 principaux fournisseurs ont enregistré une croissance annuelle de 40 % de leurs revenus, en moyenne, au cours de l’année, bien que Zoom ait dépassé le marché avec une augmentation de 227,1 %.

Une variété de facteurs est susceptible de contribuer à une croissance continue, a déclaré Wayne Kurtzman, directeur de recherche chez IDC et auteur du rapport. Les entreprises sont désormais plus conscientes de la valeur commerciale des outils de collaboration qui permettent des communications internes rationalisées et une meilleure efficacité des employés. Les outils peuvent également offrir une meilleure compréhension des opérations et des flux d’informations au sein d’une organisation. Et une intégration plus étroite des logiciels de collaboration avec les applications commerciales, telles que les plates-formes CRM, peut aider à améliorer les résultats des clients, a-t-il déclaré.

De nouvelles voies de collaboration stimuleront également la demande des entreprises, a déclaré Kurtzman, alors que les partenaires et les clients découvrent qu’ils peuvent communiquer plus efficacement. Mou et Équipes Microsoft ont ouvert leurs applications de chat d’équipe respectives à la collaboration externe, par exemple, avec l’introduction de canaux partagés.

« La collaboration avec des utilisateurs externes fournit[s] de meilleures informations aux équipes de projet et permettent aux entreprises d’être plus réactives aux besoins des clients et des partenaires », a déclaré Kurtzman. « Cela se traduit par une plus grande fidélité à l’entreprise et une meilleure expérience client. »

L’expansion des logiciels de collaboration à des groupes auparavant mal desservis d’employés de première ligne en contact direct avec les clients stimulera également les dépenses.

À l’avenir, IDC s’attend à ce que les technologies de collaboration émergentes augmentent les revenus de divers fournisseurs. Cela inclut des efforts pour créer des environnements virtuels pour la collaboration à distance, comme on le voit avec HoloLens de Microsoft et Les salles de travail Horizon de Facebook et le remplacement des flux vidéo « têtes parlantes » par des avatars qui interagissent les uns avec les autres.

« Les solutions ‘Metaverse’ seront intégrées à l’avenir aux conférences, à la collaboration en équipe et à l’espace communautaire », a-t-il déclaré.

UNE récent rapport Gartner ont également mis en lumière l’étendue de l’adoption des logiciels de collaboration pendant la pandémie.

Près de 80 % des travailleurs utilisent désormais des logiciels de collaboration dans leur travail, contre un peu plus de la moitié des travailleurs en 2019, selon les résultats de l’enquête Digital Worker Experience de Gartner. Cela représente une augmentation de 44% de l’utilisation. Au cours de la même période, l’adoption d’outils de stockage et de partage a augmenté de 16 % et l’utilisation des applications de messagerie mobile en temps réel a augmenté de 7 %.

La croissance a été tirée par le passage rapide aux réunions vidéo et audio pendant la pandémie: les recherches de Gartner ont également révélé, sans surprise, que le nombre de réunions en personne est passé de 63% en 2019 à 33% en 2021. Thiatshift devrait continuer , avec seulement 25 % des rendez-vous en présentiel d’ici 2024 ; de nombreuses entreprises prévoient à l’avenir des stratégies de travail à distance « hybrides ».

Copyright © 2021 IDG Communications, Inc.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans:Apple News