PC & Périphériques News

La pénurie de puces fait chuter les ventes de smartphones de 6,8%


En un mot: Les ventes mondiales de smartphones ont baissé de 6,8 % au troisième trimestre de l’année, mais la baisse n’est pas due à une baisse de la demande : la faute à la crise des puces. Ce fut un troisième trimestre positif pour Apple, qui a devancé Xiaomi pour prendre la deuxième plus grande part de marché derrière le leader Samsung.

Les données proviennent du dernier Gartner rapport d’intelligence de marché. La société de recherche note que le problème tristement familier de la pénurie de puces a vu les ventes de smartphones aux utilisateurs finaux chuter de 6,8 % d’une année sur l’autre.

« Malgré une forte demande des consommateurs, les ventes de smartphones ont diminué en raison de lancements de produits retardés, d’un calendrier de livraison plus long et d’un stock insuffisant dans le canal », a déclaré Anshul Gupta, directeur de recherche senior chez Gartner. « Les contraintes d’approvisionnement ont eu un impact bien plus important sur le calendrier de production des smartphones basiques et utilitaires que sur les smartphones haut de gamme. »

Gartner spécifie les circuits intégrés de radiofréquence et de gestion de l’alimentation comme des composants à court d’approvisionnement qui ont retardé la production et affecté les ventes. Il y a cependant eu de bonnes nouvelles pour les compagnies de téléphone, car les téléphones haut de gamme ont gagné en popularité tout au long du trimestre malgré la baisse des ventes globales.

En regardant dans le top cinq, Samsung a conservé sa position de numéro un avec 69 millions de ventes malgré une baisse de sa part de marché de 1,9% en glissement annuel. La firme coréenne a été aidée par une forte demande pour ses Galaxy Z Fold 3 et Galaxy Z Flip 3 dispositifs.

Apple (48 millions) était légèrement devant Xiaomi (44 millions). Gartner écrit que les mises à niveau de la gamme iPhone 13, telles que le capteur et l’appareil photo bionique A15, combinées aux programmes de reprise d’Apple ont contribué à stimuler les ventes. Xiaomi, quant à lui, a poursuivi son expansion en Europe et au Moyen-Orient.

Quatrième place Vivo a connu la plus forte croissance annuelle avec une augmentation de 20,9% à 36 millions. Le troisième fabricant chinois de la liste, OPPO, a pris la cinquième position avec 33 millions de ventes.

Alors que les blocages de l’année dernière ont stimulé les ventes de smartphones, la majeure partie de la baisse du troisième trimestre 2021 peut être attribuée à la crise des puces, qui affecte pratiquement tous les produits de consommation électroniques (et véhicule) là-bas, de plus en plus cartes graphiques chères à console. Cela a même conduit certains fabricants à vendre des PC de jeu sans GPU dédiés.

Crédit image : bodnar.photo



Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *