High-Tech News

Le fabricant de vélos électriques Cowboy rejoint la foule exclusive de 100 millions de dollars


Le fabricant de vélos électriques basé à Bruxelles, Cowboy, dispose désormais d’un financement supplémentaire de 80 millions de dollars pour aider à alimenter son expansion aux États-Unis et au-delà. La société a levé plus de 120 millions de dollars depuis sa création en 2017, la mettant sur la bonne voie pour « atteindre plus de 100 000 coureurs d’ici 2023 », selon un communiqué de presse annonçant le nouveau cycle de financement.

L’injection de capital propulse Cowboy dans les rangs de quelques entreprises de vélos électriques de boutique comme Rad Power, basée à Seattle, et VanMoof, basée à Amsterdam, qui surfent sur un raz-de-marée d’investissements après que l’intérêt pour les vélos électriques a explosé à l’échelle mondiale pendant les fermetures pandémiques. En septembre, VanMoof a annoncé qu’elle était «l’entreprise de vélos électriques la plus financée au monde» avec un cycle d’investissement de 128 millions de dollars qui a porté son financement total à plus de 182 millions de dollars depuis sa fondation en 2009. Rad Power a rapidement dépassé cela avec un 154 millions de dollars. annonce un mois plus tard, portant son total à 329 millions de dollars levés depuis le lancement de la société de vélos électriques en 2007.

Bien que ces chiffres d’investissement soient importants, ils sont encore pâles par rapport aux acteurs historiques de l’industrie comme le géant néerlandais Pon Holdings (propriétaire de marques comme Gazelle, Cervélo, Urban Arrow et Santa Cruz), qui a acheté le canadien Dorel Industries (propriétaire de marques comme Cannondale, Schwinn, GT Bicycles et Mongoose) en octobre. Ce faisant, il a dépassé le géant taïwanais Giant pour devenir le plus grande entreprise de vélos et de vélos électriques au monde avec 2,5 milliards d’euros (2,8 milliards de dollars) de revenus combinés. Pour 2021, Pons rapporte livrant plus de 710 000 vélos, dont plus de 60 % étaient électriques.

Pourtant, l’annonce d’aujourd’hui par Cowboy est une manifestation majeure de soutien au nouveau venu indépendant du vélo électrique et devrait contribuer à alimenter la récente expansion de Cowboy sur le marché américain avec le lancement de son excellent – mais cher (2 990 $) – vélos électriques Cowboy 4.

Cowboy Care vous enverra un technicien, même si c’est juste pour réparer un pneu crevé.
Image : Cow-boy

L’investissement aidera également à développer le nouveau service d’entretien Cowboy Care à la demande, qui est actuellement disponible dans 22 villes – 14 dans l’UE et huit aux États-Unis – et coûte 20 $ par mois. Les programmes mobiles de réparation et d’entretien qui permettront d’entretenir votre vélo électrique partout où vous en avez besoin sont coûteux à mettre en place et à exploiter. Ils sont également de plus en plus importants pour les entreprises s’adressant directement aux consommateurs comme Cowboy, car elles prennent le contrôle de leurs chaînes d’approvisionnement avec des vélos sur mesure qui nécessitent des pièces spécialisées et une formation pour l’entretien. Le programme Care vient tout juste d’être lancé, mais selon Cowboy, la satisfaction des clients est « incroyablement élevée » et « un témoignage de l’innovation et de l’excellence du service ». S’il peut maintenir ce niveau d’assistance après-vente dans le temps, il pourrait alors devenir un différenciateur important pour l’entreprise dans un secteur en proie à une pénurie de pièces et à des cycles de réparation extrêmement longs.

Pour 2022, Cowboy annonce qu’il investit dans quatre thèmes de croissance : l’excellence de la conception des produits, les services à la demande, la forme physique et le plaisir des clients. L’entreprise affirme vouloir « être entièrement propriétaire des technologies et des processus de fabrication critiques nécessaires pour évoluer davantage », ce qui signifie intégrer la conception industrielle et le développement technologique en interne et automatiser les capacités de fabrication avec des partenaires.

« Les gens méritent de pouvoir se déplacer librement et de tracer leur propre chemin dans la vie », a déclaré le PDG de Cowboy, Adrien Roose, dans un communiqué. « Nous pensons que le vélo électrique est la voie à suivre pour les gens et la planète. C’est plus qu’excitant d’avoir cet engagement financier à investir dans cet avenir avec nous.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans:High-Tech News