PC & Périphériques News

Les employés non vaccinés d’Intel risquent un congé sans solde

2021 06 09 image 9

[ad_1]

Une patate chaude : Intel se joint à Google et à plusieurs autres entreprises technologiques pour s’en prendre aux travailleurs qui ne se conforment pas à son mandat en matière de vaccins. Tous les employés actuellement non vaccinés doivent obtenir leur jab ou présenter une exemption légale avant le 4 janvier. L’alternative est un congé sans solde.

le Presse associée a obtenu une note interne de Christy Pambianchi, directrice des ressources humaines d’Intel, envoyée le 7 décembre, indiquant que les employés non vaccinés doivent demander une exemption médicale ou religieuse et se soumettre à des tests hebdomadaires, même s’ils travaillent à domicile. La note ajoute qu’Intel examinera ces exemptions jusqu’au 15 mars de l’année prochaine.

Tout salarié non vacciné dont les demandes d’exemption ne sont pas accordées commencera le 4 avril un congé sans solde d’au moins trois mois, période pendant laquelle il conservera ses prestations de santé. Cependant, contrairement à Google, Intel a souligné que les travailleurs en question « ne seront pas licenciés ».

2021 12 23 image 2

Intel et Google ont tous deux mis en place leurs mandats en matière de vaccins pour se conformer à un décret de l’administration Biden. Il oblige les entreprises américaines comptant 100 employés ou plus à s’assurer que leurs travailleurs sont entièrement vaccinés ou régulièrement testés pour Covid-19 d’ici le 18 janvier. Il fait face à plusieurs défis juridiques devant les tribunaux, notamment le fait d’être bloqué par un juge fédéral de Géorgie le 7 décembre, mais de nombreuses entreprises poursuivent toujours cette exigence.

« Nous surveillons de près l’environnement juridique et pensons qu’il faudra du temps pour que le cas en Géorgie, ainsi que d’autres cas similaires, soit entièrement résolu », a déclaré Intel dans un communiqué à Oregon en direct. « En attendant, nous restons concentrés sur le fait de tenir nos employés régulièrement informés des mises à jour, des actions requises et des prochaines étapes – qui comprennent actuellement la préparation des tests et des demandes d’adaptation. »

Les Googleurs non vaccinés peuvent même être touchés conséquences plus dures. Ceux qui n’ont pas été vaccinés ou qui n’ont pas obtenu d’exemption avant le 18 janvier devront faire face à un congé administratif payé de 30 jours. S’ils n’ont toujours pas satisfait aux exigences de Google pendant cette période, ils seront mis en congé administratif sans solde pour une durée maximale de six mois. Si les employés continuent de refuser le vaccin ou ne reçoivent pas le statut d’exemption, ils seront licenciés.

Dans les nouvelles connexes, l’augmentation des infections à Covid-19 et l’émergence de la variante Omicron ont vu plusieurs grands noms retirer ou limiter sévèrement leur apparition en personne au CES 2022.

[ad_2]

Source link

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *