High-Tech News

Life360 cesse de vendre des données de localisation précises des utilisateurs


Life360, un service de sécurité et de suivi qui aide ses utilisateurs à garder un œil sur la localisation de la famille et des amis qui utilisent également l’application, réduit son activité de vente de données utilisateur à seulement deux partenaires : Allstate Arity et Placer.ai (via le balisage). Cette nouvelle vient après l’entreprise a annoncé un accord pour acquérir le tracker d’objets Tile en novembre et un décembre rapport à partir de Le balisage a déclaré que Life360 était la source de données de localisation précises jusqu’à une douzaine de courtiers en données. Ce rapport cite des sources au sein de l’industrie qui ont qualifié Life360 de l’une des plus grandes sources de données.

À l’époque, le PDG Chris Hulls a repoussé cette affirmation, affirmant qu' »avec environ 30 millions d’utilisateurs actifs, nous ne représentons qu’une très petite partie du marché global », tout en reconnaissant que ses ventes de données ont rapporté environ 16 millions de dollars en 2020. Le balisage a rapporté que cela représentait environ 20% de son chiffre d’affaires global pour l’année, avant même d’inclure 6 millions de dollars provenant de son partenariat avec Allstate Arity. Pour 2021, la société a enregistré une croissance des revenus de 42% d’une année sur l’autre, ce qui comprenait les précédents contrats commerciaux de collecte de données.

Life360 a un nouvel accord de collecte de données avec Placer.ai, qui, selon la société, marque le début de sa sortie de l’activité de courtier de données « traditionnelle », qui n’inclura que des « analyses agrégées » qui, selon elle, aideront les commerces de détail à mieux comprendre les clients. De Life360 rapport d’activité trimestriel sorti hier :

Avec cet accord, Placer.ai fournira des informations critiques sur les données et des services d’analyse à Life360, ce qui améliorera l’expérience produit pour nos utilisateurs. Dans le cadre de ce partenariat, Placer aura le droit de commercialiser uniquement des données agrégées liées aux visites de lieux pendant la durée du contrat. Nous avons commencé à mettre fin à nos relations avec tous les autres partenaires de données de localisation à l’exception d’Allstate/Arity, qui se poursuivra.

Life360 reconnaît que l’analyse de données agrégées (par exemple, 150 personnes conduites par le supermarché) est la vague de l’avenir et que les entreprises privilégieront de plus en plus les informations sur les données qui ne reposent pas sur des identifiants au niveau de l’appareil ou d’autres identifiants individuels au niveau de l’utilisateur. Par conséquent, nous pensons que ce partenariat nous permettra de passer moins de temps à naviguer dans l’environnement réglementaire et de plate-forme en évolution rapide, tout en réduisant simultanément les risques commerciaux.

Cet accord comprend une garantie de revenus minimum basée sur la taille de la base d’utilisateurs actifs de Life360, qui, selon nous, préservera les revenus en ligne avec les résultats de CY21 pendant la durée de l’accord de trois ans. Life360 recevra également un bon de souscription de 10 ans exerçable pour acheter jusqu’à 25 millions de dollars US dans Placer.ai, qui a récemment réalisé une levée de fonds de 100 millions de dollars US. L’accord exclut également expressément

Les données des appareils Tile et Jiobit pour souligner notre message clair selon lequel les données des appareils Tile et Jiobit ne sont pas et ne seront jamais vendues ou monétisées.

Nous avons demandé au PDG de Life360 Chris Hulls en décembre ce que son entreprise ferait si ses (bientôt ex) partenaires, comme X-mode ou Cuebiq, vendaient des données identifiables au gouvernement – ​​et Hulls a répondu en disant que les partenaires seraient poursuivis pour avoir enfreint leur Contrat.

Allstate Arity est la deuxième des deux exceptions dans la réduction du suivi de localisation de Life360. Sur le plan fonctionnel, Allstate aurait besoin de savoir à quelle vitesse l’appareil dans une voiture se déplace, de calculer les forces G d’un accident et, finalement, de signaler l’emplacement de l’accident aux autorités pour que les dispositifs de sécurité fonctionnent. Il reste à voir comment il utilisera les informations sur les trajets pour obtenir des informations autres que la sécurité des conducteurs.

La participation des utilisateurs au partage de leurs données agrégées avec Placer.ai est facultative, cependant, elle restera une action de désactivation dans les paramètres de l’application.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans:High-Tech News