Smartphones News

Snapdragon Wear 5100 s’en tient aux cœurs Cortex-A53


de Qualcomm Jeu de puces Snapdragon Wear série 4100 se sentent douloureusement dépassés en termes d’efficacité, d’autant plus qu’ils ciblent le facteur de forme le plus contraint en termes de batterie. La société aurait un nouveau design en préparation qui répondrait à cette préoccupation, bien que cela ressemble à une demi-mesure.

Le Snapdragon Wear 5100 comportera quatre cœurs Cortex-A53, selon WinFuture. À titre de comparaison, l’Exynos W920 de Samsung possède deux Cortex-A55. C’est moins de performances dans l’ensemble, mais une aubaine pour l’efficacité énergétique, qui est la clé. Selon ARM, l’A55 « offre jusqu’à 18 % de performances en plus et une efficacité énergétique de 15 % supérieure à celle de son prédécesseur, le Cortex-A53 ».

Qualcomm testerait la puce dans plusieurs configurations. Certains ont 2 Go de RAM LPDDR4X et 8 Go ou 16 Go de stockage eMMC.

La nouvelle conception comprendra également un coprocesseur AON amélioré, qui peut gérer des tâches d’arrière-plan simples, par exemple compter les étapes et actualiser l’affichage Always On si nécessaire, tout en consommant beaucoup moins d’énergie que les principaux cœurs du processeur.

Les séries Snapdragon Wear 3100 et 4100 prennent en charge Wear OS 3.0
Les séries Snapdragon Wear 3100 et 4100 prennent en charge Wear OS 3.0

Bien sûr, la majeure partie de l’efficacité de la puce Exynos provient de sa fabrication sur un nœud moderne de 5 nm. La série Wear 4100 a été réalisée selon un procédé ancien de 12 nm. Les informations disponibles jusqu’à présent indiquent que Qualcomm a chargé les fonderies de Samsung de produire la puce 5100, malheureusement on ne sait pas quel nœud sera utilisé.

Il est intéressant de noter que le SMIC chinois est également mentionné – la société possède une fonderie de 14 nm et est censée avoir une ligne inférieure à 10 nm prête à fonctionner. Cela permettrait aux fabricants chinois de s’approvisionner localement en puces pour montres connectées au lieu d’en importer de Samsung ou de TSMC.

Le chipset prendra en charge deux caméras – une 16MP et une 5MP. Certaines montres pour enfants ont deux appareils photo, un pour les photos et un pour les appels vidéo avec maman et papa. Cela pourrait également être utile dans d’autres applications à faible consommation.

À en juger par le bruit, il faudra un certain temps avant que le Snapdragon Wear 5100 ne soit prêt à être lancé. Qualcomm essaiera probablement de sécuriser les commandes des marques chinoises, qui sont les plus gros vendeurs de smartphones à part Samsung et Apple (mais ces deux-là préfèrent utiliser leurs propres chipsets).

La source



Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *