High-Tech News

Tesla va désactiver la fonction « arrêt roulant » après que la NHTSA a déclaré qu’elle pouvait « augmenter le risque d’accident »


Tesla désactive une fonction d’auto-conduite dans près de 54 000 véhicules qui peuvent inciter les voitures à effectuer de manière autonome un « arrêt roulant » – une manœuvre dans laquelle le véhicule se déplace lentement à travers un panneau d’arrêt sans s’arrêter complètement.

Selon un rappel de sécurité avis publié par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) des États-Unis, la conséquence de cette fonctionnalité est que « le fait de ne pas s’arrêter à un panneau d’arrêt peut augmenter le risque d’accident ».

La modification sera effectuée sous la forme d’une mise à jour logicielle en direct des véhicules Model S, X, 3 et Y utilisant la version bêta de la fonction d’assistance à la conduite « Full Self-Driving » de Tesla, version 2020.40.4.10 ou plus récente. (Se référer à de tels logiciels comme « auto-conduite » est devenu quelque peu controversé dans l’industrie automobile, avec d’autres entreprises prendre ses distances avec le terme sur les peurs, cela implique un plus grand degré de contrôle de la part du logiciel.)

La NHTSA dit que Tesla a introduit la fonctionnalité d’arrêt de roulement en octobre dernier « dans la population bêta FSD à accès anticipé limité. » Dans le cadre de ces mises à jour limitées, Tesla a laissé les conducteurs sélectionner différents « profils » pour les fonctions d’auto-conduite de leurs voitures. Les conducteurs pouvaient choisir entre les modes « Chill », « Average » et « Assertive ». La dernière catégorie était accompagnée d’un avertissement indiquant que le véhicule pouvait « effectuer des changements de voie plus fréquents, ne pas quitter les voies de dépassement et effectuer des arrêts roulants ». Il n’est pas clair si ces profils de conducteur seront complètement supprimés, ou si seule la fonction d’arrêt roulant en mode « Assertif » sera désactivée.

Documents soumis par la NHTSA notez que la fonction d’arrêt roulant permettait aux voitures de Tesla de « traverser des intersections à arrêts multiples jusqu’à 5,6 mph avant de s’arrêter complètement » si certains critères sont remplis. Ceux-ci incluent qu’il n’y a pas de « voitures en mouvement pertinentes » et pas de « piétons ou cyclistes pertinents » près de l’intersection ; qu’il y a «une visibilité suffisante pour le véhicule» et que les routes à l’intersection ont une limite de vitesse de 30 mph ou moins.

Tesla dit qu’il n’est au courant d’aucune collision, blessure ou décès lié à l’utilisation de la fonctionnalité, et dit qu’il informera les propriétaires concernés par une lettre envoyée avant le 28 mars 2022.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans:High-Tech News