PC & Périphériques News

Test Asus Zenbook 17 Fold Oled : notre avis


Le Zenbook Fold d’Asus est un PC Transformer. Il est à la fois une
tablette, ordinateur portable et ordinateur de bureau. Et, contrairement à
de nombreux autres produits hybrides, il est plutôt bon dans les trois cas.
La clé est son grand écran pliable de 17 pouces, même si cette technologie
en est encore à ses débuts.


Les smartphones à écran pliable, comme les

Samsung Galaxy Z Fold 4
et

Z Flip 4
, en sont déjà à la troisième ou quatrième génération et se sont
constamment améliorés depuis leur introduction. Mais les ordinateurs
portables à écran pliable, comme le Zenbook Fold, en sont encore pour la
plupart à la première génération.


Dans le cas présent on peut parler de génération 1.5 parce que ce modèle
arrive environ deux ans après la sortie du premier ordinateur portable à
écran pliable, le

Lenovo X1 Fold
. Et bien que la version d’Asus apporte quelques améliorations et offre des
mises à niveau par rapport à cette première itération de Lenovo, elle
conserve malheureusement bon nombre des mêmes défauts.


Le plus grand changement ici est dans l’affichage. Le Zenbook Fold utilise
un écran Oled massif de 17,3 pouces 2 560×1 920 pixels, ce qui est
excellent à la fois pour la qualité de l’image et la durée de vie de la
batterie. S’agissant d’un écran pliable, il est recouvert d’un film
plastique, ce qui n’est pas toujours idéal d’un point de vue visuel, mais
cela en fait une tablette Oled de 17 pouces absolument géniale. Et il vaut
mieux car à 3 999 euros avec un processeur Core i7 de 12e génération, 16 Go
de RAM et un SSD de 1 To, on est sur du très haut de gamme.

 


Cependant, malgré la nouveauté de l’écran Oled géant et le CPU de dernière
génération, le ZenBook Fold nous rappelle le Lenovo X1 Fold à bien des
égards. Tous deux ont un châssis qui ne se ferme pas complètement, laissant
un vide lorsqu’ils sont repliés. Le clavier physique inclus se glisse dans
cet espace, mais il rend le système très épais et encombrant lorsqu’il est
entièrement plié. De même, la bordure autour de l’écran est énorme, ce qui
lui donne un air désuet. De nouveaux ordinateurs portables à écran pliable
sont en train d’arriver, et certains proposeront des designs plus modernes,
alors que l’Asus Fold donne l’impression d’avoir été construit à partir de
la même preuve de concept que le Lenovo X1.


Trois appareils en un (ou plus)


La caractéristique que nous préférons est la capacité du Fold à se
transformer en plusieurs terminaux différents. Il peut être une tablette de
17 pouces au format portrait ou un PC tout-en-un au format paysage lorsque
l’on utilise la béquille intégrée et que l’on pose le clavier amovible au
pied de l’écran. On peut aussi en faire un ordinateur portable à clapet de
12,5 pouces avec le clavier physique posé sur la moitié inférieure de la
dalle, ou encore un ordinateur portable 12,5 pouces avec un clavier à
l’écran et une grande flexibilité pour placer les fenêtres sur les moitiés
supérieure et inférieure.

 


Le plus impressionnant est le mode PC tout-en-un. 17 pouce est une taille
idéale pour voir plus grand ou pour agrandir des documents et des pages
Web. La béquille est un peu réglable et l’écran légèrement incliné vers
l’arrière.


Nous avons également trouvé que le ZenBook Fold est un excellent écran
portable pour regarder la télévision et les films au lit. Certes il est un
peu lourd et franchement surdimensionné pour un lecteur multimédia de
chambre, mais cet affichage Oled XL est fantastique.

 


Le plus gros problème que l’on rencontre avec les écrans pliants est le pli
central, que l’on peut presque toujours sentir avec le doigt et même
généralement voir. Le Fold n’échappe pas à ce phénomène, mais cela ne nous
a pas du tout gêné pour la consommation de contenus multimédia.


L’expérience est moins convaincante en mode ordinateur portable 12,5 pouces
car cela donne une machine encombrante, lourde et bien trop onéreuse. Si ce
format est celui que vous comptez privilégier dans votre utilisation du
ZenBook 17 Fold, mieux vaut vous orienter vers un laptop classique.


Il n’en demeure pas moins que ce PC pliant Asus est un grand pas vers
l’idée que l’on puisse un jour en mesure emporter avec soi un seul écran
qui change de taille et de fonction à volonté.


Windows 11 et les écrans pliants


Windows 11 n’a pas été conçu pour les écrans pliants, et Asus et Lenovo ont
dû intégrer des fonctionnalités personnalisées pour que le concept
fonctionne. En passant de l’orientation paysage à l’orientation portrait,
une notification nous demande de choisir la disposition des fenêtres, mais
ces options sont limitées ou ne se comportent pas toujours comme on s’y
attend.


Le clavier livré avec le ZenBook se fixe magnétiquement à la moitié
inférieure de l’écran, ou peut également être utilisé indépendamment comme
clavier Bluetooth. Il est tout juste correct pour la saisie, et le pavé
tactile n’est pas aussi sensible ou précis que les meilleurs touchpad pour
ordinateurs portables. De plus, il est souvent arrivé que la connexion ne
se fasse pas automatiquement, nous obligeant à éteindre et rallumer le
clavier pour forcer la connexion.


Lorsque l’on n’utilise pas le clavier physique, un clavier virtuel
personnalisé est censé apparaître en mode clapet. Parfois oui, parfois non.
Il nous a fallu aller dans les paramètres du système pour ajouter une icône
à la barre des tâches afin de l’activer à quand nécessaire.

 


Asus propose une application de personnalisation qui permet de choisir la
couleur et le style du clavier, dont une version plus petite pour la saisie
par glissement qui est facile à utiliser. Mais le clavier à l’écran par
défaut ne comprend pas de pavé tactile, ce qui le rend plus difficile à
utiliser que le clavier physique. Windows dispose d’un pavé tactile virtuel
intégré auquel on accède via le menu des paramètres. Les deux peuvent être
utilisés ensemble, mais ce n’est pas idéal.


Le clavier et le système se rechargent tous deux via USB-C. Il faut passer
par le menu Bluetooth de Windows pour surveiller le niveau de charge du
clavier. L’idéal serait un système de recharge par induction pour le
clavier. Peut-être pour la prochaine génération du Zenbook Fold ?


Pour ceux qui utilisent la visioconférence, il faut prendre en compte
l’emplacement de l’objectif de la webcam qui se trouve en haut de l’écran
lorsque l’on utilise l’écran plié façon pc portable classique mais bascule
sur le bord gauche en mode paysage. La qualité d’image est tout juste
correcte. En revanche, nos interlocuteurs nous ont confirmé que le son
était excellent. Il y a également un capteur infrarouge pour la connexion
par reconnaissance faciale.

 


Performances et autonomie


Malgré la présence d’un processeur Intel Core i7 de 12e génération et d’une
carte graphique Intel Iris Xe, ce système n’est pas un foudre de guerre. Si
l’on considère son prix élevé, il va sembler plus lent que d’autres
ordinateurs portables de configuration similaire.


Mieux vaut oublier le jeu vidéo, sauf pour quelques parties occasionnelles
sur des titres basiques. En revanche, avec ce grand écran Oled et une
manette de jeu sans fil, il s’est avéré une excellente plateforme de cloud
gaming.


L’autonomie est plus satisfaisante. Lors de notre test d’endurance, le
Zenbook Fold Oled a tenu 9 heures et 41 minutes, ce qui nous a
impressionné. S’il est vrai que de nombreux ordinateurs portables
fonctionnent plus longtemps, cette durée de vie n’en est pas moins
excellente pour un terminal à grand écran qui est essentiellement un
concept.

En images depuis l’IFA

Position plié

Position ouverte

Mode PC

Support

Charnière

Fermeture


Conclusion


Le ZenBook Fold d’Asus tient-il la plupart des promesses de son design ?
Oui. Faut-il craquer ? Probablement pas au vu de son tarif élitiste. Cela
reste une machine ostentatoire, qu’il vaut mieux laisser aux PDG et autres
influenceurs qui aiment parader avec les dernières innovations tape à l’œil
mais peu pratiques.


Cependant, cet ordinateur portable pliant est clairement un aperçu sur
l’avenir de l’informatique personnelle. Nous ne serions pas surpris que
d’ici 10 ans, nous utilisions tous des terminaux à écran pliable comme
celui-ci.




Article de CNET.com adapté par CNETFrance
– Images : Dan Ackerman, Bobby Oliver/CNET

et Karyl Ait Kaci Ali pour CNET France






Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.