PC & Périphériques News

Test Huawei Matebook 16 : notre avis


Avec la généralisation du télétravail et les aller-retour entre le lieu de
travail et le domicile, nombreux sont ceux qui ont renouvelé leur matériel ces
derniers mois ou qui envisagent de le faire. C’est notamment le cas pour les
professionnels de la création qui ont de plus des besoins particuliers qui
doivent aller au-delà des tâches bureautiques simples que n’importe quelle
machine est capable de réaliser.

Huawei a justement décidé de s’adresser aux créatifs avec une nouvelle
machine, le Matebook 16. Ce n’est pas la première fois que la marque propose un
PC portable avec ce format d’écran puisque nous avions pu tester le Matebook D16
l’année dernière. Mais s’il partage la taille d’écran, le modèle Matebook 16 que
nous allons découvrir est bien différent sur plusieurs points.

On garde toutefois le look caractéristique aux PC Huawei avec un capot gris
et la gravure de la marque. La première surprise vient du chargeur qui possède
une dimension imposante et la mention « 135W ». Ce super chargeur sera en mesure
de redonner 3h30 d’autonomie à la machine en seulement 15 minutes de charge.

Chargeur

Sous le châssis on trouve deux pieds caoutchouc sur toute la longueur qui
vont surélever légèrement l’appareil afin de permettre une ventilation
correcte.

Ventilation

Le chargeur viendra se connecter du côté gauche sur un des deux ports USB-C
qui prennent aussi en charge le transfert des données et le DisplayPort. Une
prise HDMI et un port jack audio/micro les accompagnent.

Ports gauche

De l’autre côté se trouvent simplement deux prises USB 3.2 Gen1. Au-dessus on
peut apercevoir le bouton d’alimentation qui fait office de lecteur d’empreinte.
Pour l’avoir essayé sur d’autres modèles de PC Huawei on sait qu’il est très
réactif, une seule pression déclenche le démarrage du PC et l’authentification
avec ouverture de session instantanée.

Ports droite

Autre différence avec le D16, la taille du trackpad qui s’est élargi
considérablement, offrant un espace confortable pour toutes les tâches. Le
clavier est quant à lui strictement identique à la différence qu’il n’intègre
pas dans son cadre les haut-parleurs, positionnés un peu à l’écart de part et
d’autre.

Clavier

L’écran a lui aussi évolué, si la taille de 16 pouces est la même, on est ici
en présence d’un affichage au format 3:2 plutôt que du 16:9. Si l’un est plus
pratique pour le divertissement, celui-ci est plus adapté aux applications en
hauteur, longues pages web ou de documents bureautiques, mais aussi pour les
applications de créativité et leurs outils.

Le Huawei Matebook 16 a un joli rapport-écran/châssis de 90% avec des
bordures très fines qui subliment l’affichage. Même si l’appareil est plus lourd
qu’un modèle de taille inférieure (2 kg), Huawei a réussi à conserver une
épaisseur réduite avec moins de 18mm.

Ecran

Cela est permis notamment par l’absence de webcam en haut de l’écran.
Celle-ci, avec une définition HD 720p, est dissimulée dans une touche du
clavier. L’autre avantage est la confidentialité créée par cette « cachette ».
Cela ne fait toutefois pas un angle de vue optimal pour les séances de
visio.

Webcam

Les autres atouts de ce modèle se trouvent à l’intérieur avec une
configuration intéressante sur le papier :

  • Processeur AMD Ryzen 7 5800H ou AMD Ryzen 5 5600H
  • Affichage 2,5k 2520×1680
    pixels (écran IPS)
  • Stockage 512 Go SSD NVMe PCIe
  • Mémoire 16 Go DDR4 double
    canal

En revanche Huawei a fait l’impasse sur les dernières normes de communication
en conservant un module Wifi 5 plutôt que Wifi 6 et le Bluetooth 5.0.

Même avant de lancer les premiers benchmark on sent que l’appareil a de la
puissance sous le capot. La mise en route de Windows 11 semble presque être une
sortie de veille tellement le démarrage est rapide, d’autant que le lecteur
d’empreinte nous identifie dès la première pression et ouvre la session de façon
très fluide.

Au niveau logiciel, outre le logiciel collaboratif « Link Now » plutôt destiné
aux professionnels, on trouve l’habituel utilitaire Huawei PC Manager qui va
servir à des tâches diverses, pour lier un téléphone ou un écran externe, mais
encore à la mise à jour des pilotes sans aller fouiner sur le site du fabricant
pour les garder à jour.

PC Manager

Le logiciel permet aussi d’accéder à un raccourci pour changer le mode des
performances. Par défaut il est réglé sur équilibré et l’utilisateur peut le
passer en « Performance ». Nous avons lancé nos tests sur le mode par défaut puis
les avons renouvelés en mode Performance en obtenant des résultats identiques.
Le système gère donc de façon correcte le dosage de la puissance quand cela est
demandé sans forcément avoir besoin de changer le mode manuellement.

Mode performances

Avec le logiciel Novabench nous avons obtenu un très bon score de 3434
points. Sous Geekbench le test monocore donne un résultat de 1498 et 7612 en
multicore tandis que le test GPU a abouti à un score de 16089 points. C’est le
meilleur résultat obtenu par un « PC non-gamer ». Au niveau processeur il fait
quasiment jeu égal avec un Asus ROG Zephyrus G14 ou un HP Omen 15. Ces derniers
font évidemment mieux au niveau graphique grâce à leurs cartes dédiées.

Benchmark

Pour donner une meilleure idée, le MacBook Pro 16 pouces de 2019 sous Intel
Core i9-9880H obtenait 2337 points sous Novabench.

Avec un écran 2,5k tel que celui-ci et ses belles performances, on
s’attendait logiquement à voir l’icône de la batterie fondre comme neige au
soleil pendant notre habituel test de streaming en wifi avec la luminosité
réglée à 50%. Il n’en est rien et le Matebook 16 a tenu près de 12 heures dans
ces conditions, ce qui est un très bon résultat pour cette configuration.

Au niveau de la concurrence dans cette taille d’écran, deux alternatives
peuvent être intéressantes pour ceux qui recherchent un PC portable de 16
pouces. Pour favoriser la mobilité à la puissance, on pourra se tourner vers le
LG Gram 16 très léger (1,19 kg contre 2kg pour le Matebook 16). Si on vise un
budget plus bas et/ou un usage multimédia, le Matebook D16 de la même marque
avec son écran 16:9 et ses performances honorables peut représenter un bon
compromis.

Au final ce Huawei Matebook 16 laisse une excellente impression et on peut
difficilement lui faire des reproches si ce n’est la position de la webcam
cachée sous le clavier qui pourrait ne pas plaire à tout le monde. On trouve
aussi étonnante cette économie sur les communications avec l’absence de Wifi 6
en 2022.

Le trackpad spacieux et le très bel écran au format 3:2 s’avèrent très
confortables pour travailler. Même si cette taille n’est pas idéale pour la
mobilité sur le papier, les 2kg pour un 16 pouces ne sont pas non plus
excessifs. Ceux qui ont besoin d’avoir avec eux un ordinateur avec une belle
puissance à un prix tout à fait raisonnable l’adopteront sans regret, d’autant
que l’autonomie est loin d’être ridicule pour ce type de machine.

Notez que les ventes ont commencé avec une offre de réduction sur le site
officiel de Huawei
avec un prix de lancement fixé à 1149€ au lieu de 1349 pour
la version Ryzen 7 5800H et 999€ au lieu de 1199€ pour la version AMD Ryzen 5
5600H.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.