High-Tech News

Un juge a décidé que Google avait enfreint les brevets de Sonos


Google a enfreint les brevets de Sonos, selon un premier jugement d’un juge de la Commission du commerce international des États-Unis. Sonos a été enfermé dans une bataille juridique avec Google après il a poursuivi le géant de la recherche, affirmant qu’elle avait contrefait cinq de ses brevets relatifs à des haut-parleurs intelligents. Dans une déclaration à Le bord, Sonos déclare que la décision « n’est qu’une première étape d’une longue bataille » mais la qualifie d' »étape importante dans l’effort en cours pour défendre la technologie de Sonos contre Google ».

Le costume a commencé en janvier 2020, Sonos alléguant que Google avait volé la technologie à laquelle il avait accès dans le cadre d’un partenariat entre les deux sociétés. Dans le procès, Sonos affirme que Google a utilisé cette technologie dans ses propres produits et a sapé Sonos. Dans le cadre de sa poursuite, Sonos a demandé une interdiction de vente de tonnes de matériel Google, notamment les Nest Hubs, les Chromecasts et les téléphones Pixel. La poursuite a depuis déclenché une bataille juridique entre les deux sociétés, avec Google dépose une demande reconventionnelle et Sonos entamant une autre affaire, prétendant que Google avait enfreint cinq autres brevets en plus des cinq originaux.

La commission a constaté que Google avait enfreint les cinq brevets cités par la société dans le procès initial. Comme Le New York Times fait remarquer, ce n’est pas une décision finale. La Commission du commerce international devra également examiner l’affaire et rendre sa propre décision, qui interviendra le 13 décembre. La décision n’est également que pour un cas — il y a encore le gâchis des autres poursuites les deux sociétés sont mêlées.

La décision intervient alors que Sonos a aurait sondé les clients s’ils souhaitent une fonctionnalité appelée « Sonos Voice Control », qui ajouterait apparemment un peu plus d’intelligence aux haut-parleurs de l’entreprise (bien que certains produits Sonos prend déjà en charge Alexa d’Amazon).

Il y a aussi en toile de fond des plaintes antitrust contre Google. Dans sa déclaration, Sonos déclare que ses efforts contre Google visent à « garantir que toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, reçoivent une compensation équitable pour avoir investi dans le développement de technologies de pointe ». En d’autres termes, Sonos se présente comme le petit gars qui affronte le Goliath. PDG de Sonos a même témoigné devant le Congrès que les grandes entreprises technologiques comme Google nuisent à la concurrence dans leur quête de tout pour tout le monde.

Le porte-parole de Google, José Castañeda, a fait la déclaration suivante à Le bord:

Nous n’utilisons pas la technologie de Sonos et nous rivalisons sur la qualité de nos produits et le bien-fondé de nos idées. Nous ne sommes pas d’accord avec cette décision préliminaire et continuerons de faire valoir notre point de vue lors du prochain processus de réexamen.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus dans:High-Tech News