Informatique

Vos employés sont sur le chat pendant votre réunion Microsoft Teams ? C’est une bonne chose


Vos employés sont sur le chat pendant votre réunion Microsoft Teams ? C'est une bonne chose

Si vous vous êtes déjà retrouvé plus intéressé par la discussion qui anime le chat de Microsoft Teams que par la présentation qui fait l’objet de la réunion vidéo, et bien sachez que vous n’êtes pas seul. En fait, la plupart des employés de Microsoft font exactement la même chose.


Se concentrer sur la fenêtre de chat tout en participant à une réunion vidéo peut être une distraction – à tel point que Microsoft a publié en février un paramètre qui permet à un hôte Teams d’empêcher les participants d’utiliser le chat pendant une réunion vidéo. Pensez aux enseignants et aux managers qui ne veulent pas que les étudiants ou leur personnel partagent des blagues pendant qu’une réunion importante a lieu. C’est assez inefficace cependant, vu que les enfants utilisent probablement une autre application comme un jeu ou TikTok pour discuter pendant un appel vidéo Teams. Et vous WhatsApp.


Mais alors que cette possibilité de configuration existe parce que les ces discussions en marge des réunions sont éventuellement une source de distraction, les recherches menées par Microsoft sur cette pratique ont montré qu’elle était en fait bénéfique d’un point de vue social.

Communiquer de manière souple sans interrompre la conversation principale


Le chat mené en parallèle d’une visioconférence permet aux groupes de communiquer de manière souple sans interrompre la conversation principale, de coordonner les actions autour de ressources partagées et d’améliorer l’inclusion », affirment les chercheurs de Microsoft dans un nouveau document intitulé « The Promise and Peril of Parallel Chat in Video Meetings for Work ».


Les auteurs de l’étude justifie également les contrôles Teams de Microsoft qui permettent aux organisateurs de réunions d’empêcher les participants de chatter lorsqu’ils sont connectés à une réunion.


« Le chat parallèle peut également être une source de distraction, de surcharge et d’asymétrie d’information », explique Microsoft Research, qui a présenté ses travaux lors de la CHI Conference on Human Factors in Computing Systems Extended Abstracts en mai dernier.

Des questions, des liens, des documents, des éloges, d’autres
sujets, des plaisanteries et des bavardages sans rapport avec le
travail


L’étude a porté sur les données de 849 employés de Microsoft pendant l’été 2020. C’est à ce moment-là que la pandémie a entraîné une généralisation du travail à distance et des réunions en ligne, créant un boom des utilisateurs de Zoom et Teams. Les résultats comprennent également une enquête menée auprès de 149 employés de Microsoft pour savoir comment ils utilisaient le chat.


Si les employés de Microsoft sont représentatifs de la population mondiale, il y a beaucoup plus d’employés qui apprécient le chat pendant les appels vidéo que ceux qui le trouvent distrayant.


Quelque 85,7 % des employés de Microsoft pensent que le chat parallèle est un « point positif », tandis que seulement 4,5 % le trouvent négatif. Un peu moins de 10 % sont neutres.


Du côté de la productivité, Microsoft fait valoir que les messages de chat peuvent contenir des questions, des liens, des documents, des éloges, d’autres sujets, des plaisanteries et des bavardages sans rapport avec le travail.


« De nombreuses personnes ont déclaré être distraites par le chat – il est difficile de se concentrer sur l’audio/vidéo (AV) d’une réunion tout en participant au chat. Les gens se heurtent à des attentes différentes quant à la manière de chatter et au caractère formel que doit revêtir le chat », notent les chercheurs.


Microsoft Research soutient donc que le chat, bien que potentiellement distrayant, est en fait un avantage pour la plupart des gens.


« Le chat permet aux gens d’organiser leur collaboration et leur action autour de documents et de réunions de suivi. Il permet aux gens de contourner des problèmes tels qu’une mauvaise connectivité et des problèmes techniques, des barrières linguistiques et un jargon impénétrable. Il aide à gérer les tours de parole et les questions/réponses, en particulier dans les grandes réunions ».

Pour aller plus loin sur ce sujet

Tout comprendre à Microsoft Teams


Source : « ZDNet.com »





Source link

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
J'adore
0
Pas certain
0
ridicule
0

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans:Informatique